Rapa Iti et l’incroyable histoire de Marc Liblin
CARTOPHYL

Rapa Iti et l’incroyable histoire de Marc Liblin

Tout le monde connaît l’île de Rapa Nui (la « grande ») ou île de Pâques mais très peu connaissent l’île de Rapa Iti (la « petite »). Cette île digne de figurer dans les meilleurs romans de Stevenson est la plus australe des terres habitées de la Polynésie française. Ce volcan éteint offre une baie profonde et des reliefs abruptes à couper le souffle, mais pas d’aérodrome. Les 450 habitants de cette île sont si isolés qu’ils ont développé une langue à part de celle couramment partagée en Polynésie.
Un jour, un enfant est né à Luxeuil (Haute-Saône) qui parlait une langue que personne ne comprenait, même les linguistes les plus chevronnés. C’est dans un bar à marins qu’un homme a reconnu ce langage qui lui revenait du fin fonds de ses souvenirs de voyage. C’est l’incroyable histoire de Marc Liblin que je vous invite à découvrir.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *